LES ÉVÉNEMENTS à ne pas manquer

 Journée de la MTC et 20 ans de l'UFPMTC :
17 février 2018 à Lyon

logo pdfProgramme 

logo pdfBulletin d'inscription

 

 1re rencontre Franco-Chinoise Pharmacopée Chinoise à Strasbourg
Les 12, 13 et 14 janvier 2018 - contact@laboratoire-jz.fr ou 03 88 43 10 00.

 Congrès : comment rester en bonne santé par les méthodes traditionnelles de santé chinoise du jeudi 1er au dimanche 4 février 2018 à Dinard / Saint Jacut de la Mer.

 Examen du DNMTC
UV3 ECH à Paris et Aix-en-Provence, le 13 mars 2018.
Vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018 au centre de Valpré à Ecully (Lyon).

 Journée mondiale de l'acupuncture et Congrès CFMTC
À l’occasion du 8e anniversaire de l’inscription sur la liste représentative de l’acupuncture et de la moxibustion au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, une journée mondiale de l’acupuncture sera organisée par la WADO (World Acupuncture Day Organisation) le jeudi 15 novembre 2018 à l’UNESCO, à Paris. Cette journée sera suivie d’un congrès mondial de 2 jours à la Cité des Sciences et de l’Industrie, le vendredi 16 et le samedi 17 novembre 2018, à Paris. L'UFPMTC et la CFMTC y participeront très activement. 

Actualités de l'UFPMTC

Quoi de neuf pour la reconnaissance de notre profession ?

Les actions politiques menées par les organisations syndicales et leurs adhérents portent leurs fruits. Le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé vient d'apporter en date du 24 septembre 2013 une réponse aux questions écrites des députés. Voici la copie de la réponse faite à M. Hervé Morin qui interpellait le gouvernement suite au dépôt du Livre Blanc de l'OSMC cosigné par l'UFPMTC. Une réponse qui doit encourager toutes les organisations professionnelles et tous les acteurs de la médecine traditionnelle chinoise à poursuivre leurs actions et à unir leurs forces pour obtenir le même résultat que celui obtenu par nos amis portugais.



Question : M. Hervé Morin attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la demande de reconnaissance juridique de la profession de praticien de médecine traditionnelle chinoise portée par l'organisation syndicale de médecine chinoise (OSMC). Le Centre d'analyse économique, dans sa note d'analyse d'octobre 2012 souligne l'augmentation du recours aux médecines non conventionnelles, la nécessité d'une action des pouvoirs publics pour les encadrer et formule une série de propositions dont celle d'établir un label de thérapeute en pratiques non conventionnelles dont l'obtention serait conditionnée à la réussite d'un examen juridique et clinique. Elle indique également que les médecines non conventionnelles sont déjà dans les hôpitaux et qu'un centre de médecine chinoise créé 2011 à l'AP-HP évalue ces techniques et envisage leur utilisation dans la prévention et le traitement des maladies chroniques. Il demande sa position sur la demande portée par l'OSMC et ses intentions en la matière.

Réponse du ministère : La médecine traditionnelle chinoise est une pratique non conventionnelle à visée thérapeutique qui s'appuie sur cinq pratiques principales : l'acupuncture, la pharmacopée chinoise (herbes médicinales), la diététique chinoise, le massage Tui Na et les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai-chi). À ce jour, seule la pratique de l'acupuncture est reconnue. Toutefois elle ne peut être pratiquée que par des médecins ou des sages-femmes. À l’exception de l'acupuncture, la médecine chinoise reste donc une technique non éprouvée qui ne bénéficie d'aucune reconnaissance de la part des autorités sanitaires. Le ministère des affaires sociales et de la santé conduit actuellement une réflexion sur certaines pratiques non conventionnelles et mène en partenariat avec l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), la haute autorité de santé (HAS) et le haut conseil de la santé publique (HCSP) des études à caractère scientifique, concernant leurs effets (efficacité et innocuité). Dans cette optique, un groupe d'appui sur les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique a été créé par arrêté du 3 février 2009. Ce groupe a prévu, dans son programme de travail, une étude de la littérature scientifique sur la médecine traditionnelle chinoise. Ce n'est que lorsque le bénéfice d'une pratique donnée sera scientifiquement démontré que celle-ci pourra justifier de son inscription dans notre système de santé.

Coordonnées

UFPMTC
B.P. 60055
31802 Saint-Gaudens cedex

Bureau :
+33 (0)9 52 93 82 36

Portable :
+33 (0)6 19 95 26 75

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs présents sur ce site dans le but de réaliser des statistiques de visites.