11e classification internationale des maladies par l'OMS

L’ébauche de cette classification est créée par Jacques Bertillon, médecin, statisticien,
démographe en 1893 à Paris. Son frère Alphonse est mondialement connu pour le
« bertillonage » qui pose les bases de l’identification judiciaire.
En 1945, lors de sa création, l’OMS se voit confier l’évolution et la mise à jour de cette
classification. Le chapitre des maladies mentales a été le sujet de polémiques et de débats.
La CIM10 a été adoptée en 1990, la CIM11 publiée en juin en anglais (ICD11) est en cours
de traduction et sera validée en mai 2019. Elle utilise les moyens de traitement en réseau et
permet des évolutions en arborescences.
Le chapitre 26 classifie les syndromes classiques de la médecine chinoise.
Par exemple, l'entrée TM1 SF5M correspond au "feu du foie qui envahie le poumon". Ces
termes n'ont un sens que dans la logique de la médecine chinoise.
Le système de santé français ne peut pas rester dans une pensée de médecine unique.
Les médecines sont multiples, elles existent.
Cette classification est actuellement disponible en anglais ICD sur le site de l'OMS
(http://www.who.int/classifications/icd/en/), elle est en cours de traduction et sera disponible
en français.

 

article Jean-Pierre Croutaz  29/08/2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs présents sur ce site dans le but de réaliser des statistiques de visites.