Le DNMTC, pour qui et pourquoi ?

Examen Confédéral  D.N.M.T.C pour obtenir une Certification Confédérale.

Pour qui ?

Le D.N.M.T.C. concerne les étudiants en médecine chinoise, ayant effectué leur cursus dans une école affiliée ou non à l'UFPMTC, mais aussi les praticiens déjà installés souhaitant une validation nationale de leurs connaissances.

La Certification Confédérale  (D.N.M.T.C.) comprend :

  • Un contrôle de connaissance validé par le diplôme d'école de fin d'étude (études sur 5 ans)
  • Un contrôle de connaissance écrit ECH  Etude du Corps Humain - épreuve nationale
  • Un contrôle de compétence écrit à partir de cas  cliniques en MTC - épreuve nationale
  • Un contrôle de compétence oral avec tirage au sort de cas cliniques - utilisation des 5 outils de mtc - épreuve nationale
  • Un contrôle de compétence oral à partir de cas cliniques suivis par le candidat - épreuve nationale

Pourquoi ?

L’UFPMTC œuvre depuis sa création au rassemblement des professionnels de Médecine Traditionnelle Chinoise ainsi qu’à la cohésion et à la valorisation de nos professions.

Depuis le 1er janvier 2010, afin d’harmoniser le niveau de compétence des praticiens sur le territoire, et dans le cadre du référencement de ces compétences le D.N.M.T.C. (ou équivalence) est nécessaire pour devenir adhérent dans le collège Praticiens avec DNMTC.

Pour ceux qui ne possèdent pas le DNMTC il est possible de demander une adhésion dans le collège des praticiens Hors DNMTC.

Nous travaillons en effet à la reconnaissance du statut de praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise en France. Et pour ce faire, il est nécessaire que le plus grand nombre de praticiens puisse faire état du même niveau de compétences, clairement défini et garanti par le D.N.M.T.C. et détaillé dans le Manuel Qualité de la CFMTC.

Le D.N.M.T.C. ne fait pas concurrence aux examens et certificats de connaissances délivrés par les écoles. Il ne remet pas ceux-ci en cause. Il en est partenaire.

Compte rendu de l'évolution de la profession et de la place de celle-ci actuellement dans notre société, il est tout simplement indispensable.

Contrats de responsabilité civile professionnelle, négociations concernant retraite et prévoyance... tout cela nécessite que les praticiens soient affiliés à une organisation professionnelle et que celle-ci, grâce à cet examen commun, soit la garantie du niveau de compétences des praticiens de médecine chinoise en France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs présents sur ce site dans le but de réaliser des statistiques de visites.